Daniel Dumoulin

Daniel Dumoulin

 

 

 

 

(05-12-1960)

  • Directeur de l’Ecole de Batterie Dante Agostini Toulouse
  • Intervenant à l’Université de Toulouse Jean Jaurès au Département musique filière jazz
  • Auteur de « Entretiens avec André Ceccarelli » Editions Séguier
  • Auteur de « Portraits en Batterie » Editions Séguier
  • Auteur compositeur de « Ali Baba et les 40 batteurs »

Né en 1960 à Bayonne dans une famille où la pratique musicale est une règle (grand-père musicien, père chef d’un orchestre de danse réputé au pays Basque, sœur professeur de musique, cousins spécialistes des musiques traditionnelles basques, fils pianiste …) Daniel Dumoulin étudie dans son enfance le piano sans aucune passion, puis la percussion classique. En 1974, il s’achète sa première batterie, instrument qu’il ne quittera plus. De groupe de rock en bals populaires, il pratique toutes sortes de musique des années 1970 à 1980 au Pays Basque. Il part alors à Paris où il intègre l’Ecole de batterie Dante Agostini. Il y restera 5 ans. Elève de Jacques-François Juskowiak, il poursuit en parallèle ses expériences musicales diverses.

En 1990, il créé l’Ecole de batterie Dante Agostini Toulouse qui deviendra peu à peu un lieu incontournable de la batterie dans cette ville. Il y accueille en master-class nombre de batteurs de réputation mondiale  comme Elvin Jones, Brian Blade, Jack DeJohnette, Peter Erskine, Roy Haynes, Steve Gadd, Dave Weckl, André Ceccarelli, Trilok Gurtu, Ray Barretto, Adam Nussbaum, Ari Hoening, Billy Higgins, Cindy Blackman, Manu Katché, Loïc Pontieux, Stéphane Huchard, Christophe Deschamps pour ne citer que les plus connus.

L’école grandit et d’autres enseignants le rejoignent tel Jean-Patrick Louvet.  Avec P. Couret et J.M. André ils créent le festival Drums Summit. Ils organisent également dans cette association des voyages à « objets musicaux » ; ils amèneront certains des élèves à New York, Rio De Janeiro, La Havane ou Londres.

Durant ces années, des batteurs comme Hervé Chiquet, André Neufert, Julien Barbagallo, Sonny Troupé, Elie Duris, Baptiste De Chabaneix, Pascal Rey, Jean Pierre Pichon, Pierre-Alain Tocanier, Arnaud Dolmen, Laurie Delatie, Guillaume Destarac,Théo Lanau, Jeremy Cazorla, Laurent-Emmanuel Berthelot,  Théo Moutou, Clément Pernet, Léa Costantino entre autres ont fréquenté les salles de cours du 10 rue Claude Perrault.

En parallèle, Daniel Dumoulin participe avec Baptiste De Chabaneix à des Ciné-concerts pour la Cinémathèque de Toulouse « Le cabinet du docteur Caligari, Point ne tueras » puis avec Michel Parmentier, « Les nuits de Chicago » et le « Festival de la Petite Taupe ».
Il est l’auteur d' »Entretiens avec André Ceccarelli » et « Portraits en Batterie » aux Editions Séguier.

En 2008, il compose et écrit « Ali Baba et les 40 batteurs » créé à Odyssud Blagnac. Ce spectacle a rencontré depuis un vif succès et a été joué entre autre trois saisons à Odyssud, la Halle aux Grains Toulouse, au Casino de Paris.
L’orchestre de ce spectacle s’est également produit au Stade de France.

Daniel Dumoulin a enseigné deux ans au Collège de Jazz à Marciac et intervient depuis une dizaine d’années à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, Département musique, filière jazz. Il y enseigne la pratique et la culture rythmique.